Annulation de la détention à domicile de Serebrennikov - la salle d'audience applaudie

La dernière nouvelle a appris que le directeur artistique du Centre Gogol, le cinématographe russe Kirill Serebrennikov, a néanmoins réussi à annuler la détention à domicile - le 8 avril 2019, le tribunal municipal de Moscou a rendu une décision visant à modifier cette mesure préventive pour ne pas quitter. Toutes les personnes présentes à la Cour ont salué cette décision par des applaudissements et les plus sentimentaux ont fondu en larmes de joie.

Rappelons que Serebrennikov est un défendeur dans le cas de détournement de fonds d'une somme importante dans le cas du "Septième studio". Au début, il est passé comme témoin, puis est devenu un accusé. En résidence surveillée, le réalisateur a passé environ un an et demi (à partir du 23 août 2017), ce qui ne l'a d'ailleurs pas empêché de publier plusieurs bonnes performances sur la scène du Gogol Center. Plusieurs de ses collègues (par exemple, Chulpan Khamatova) ont organisé des rassemblements pour soutenir leur ami et leur mentor.

Chulpan Khamatova sur Instagram à propos de la sortie de Cyril

La détention à domicile a cédé la place à l'engagement de ne pas partir et aux autres personnes impliquées dans cette affaire - Sophia Apfelbaum et Yuri Itin. En passant, il est intéressant de noter que peu avant le changement de la mesure préventive, le tribunal Meshchansky a prolongé l’ancienne punition tous les trois jusqu’au 4 juillet.

Fans du travail du réalisateur, ses amis, collègues et étudiants ont enfin poussé un soupir de soulagement à la suite de l’annulation de la détention à domicile de Serebrennikov. Le responsable du centre Gogol a lui-même exprimé son intention de continuer à prouver son innocence dans l'affaire du septième studio.

Vidéo: Comment ont-ils rencontré Serebrennikov au Centre Gogol?

Loading...